Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine - TnBA

Théâtre du Port de la Lune , Théâtre, danse, musique, marionnettes, cirque, théâtre des enfants...

Conférence
4 octobre
> 70 ans de décentralisation théâtrale
Rencontre avec Jean-Pierre Vincent

TnBA - Grande salle Vitez
> Mercredi 4 octobre à 19h, au TnBA

+ d'infos :
Accueil - billetterie
mardi au samedi, de 13h à 19h

Pour fêter dignement les 70 ans de la décentralisation théâtrale (1947-2017), nous sommes heureux de vous inviter mercredi 4 octobre à 19h à une rencontre exceptionnelle avec le metteur en scène Jean-Pierre Vincent.

Depuis ses débuts avec Patrice Chéreau et Jérôme Deschamps au club théâtre de leur lycée, celui qui a dirigé le Théâtre National de Strasbourg (1975-1983), la Comédie-Française (1983-1986) et Nanterre-Amandiers (1990-2001), garde une foi toujours vivace dans le pouvoir poétique et politique d’un théâtre qui « ne laisse pas les gens intacts, qui les laisse augmentés de pensée, d’humanité au sortir de la représentation ». Le parcours de Jean-Pierre Vincent, c’est celui de toute une génération issue du théâtre public et subventionné. Cette belle histoire de la décentralisation mérite bien que l’on s’y attarde en compagnie de ce metteur en scène emblématique, engagé et fraternel.

C’est au lendemain de la seconde guerre mondiale que s’impose, sous l’impulsion de Jeanne Laurent, sous-directrice des spectacles et de la musique au sein du ministère de l’Education nationale, l’idée d’une décentralisation théâtrale en province. Ainsi, naîtront en 1947 les premiers Centres Dramatiques Nationaux (Colmar, Saint-Etienne, Toulouse, Rennes, Aix-en-Provence), sans oublier la création du Théâtre National Populaire, installé à Chaillot, et du Festival d’Avignon, tous deux dirigés par Jean Vilar. Dès leur origine, la direction des CDN fut confiée à des artistes-metteurs en scène afin que la création rayonne sur l’ensemble du territoire français et pour faire du théâtre un véritable « service public ».

Il faudra attendre 1990 pour que soit créé à Bordeaux un Centre Dramatique National auquel son premier directeur, Jean-Louis Thamin, donna le nom de Théâtre du Port de la Lune. Dominique Pitoiset lui succèdera en 2004 et le CDN deviendra le TnBA - Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine. Depuis 2014, c’est à Catherine Marnas qu’il revient de porter haut l’esprit généreux et novateur de la décentralisation théâtrale.

Nous vous attendons nombreux à cette conversation passionnante sur le cœur battant du théâtre.

Partager sur Facebook Cliquez-ici pour partager cette page

Partager sur twitter Cliquez-ici pour partager cette page