Aller au contenu principal

Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine - TnBA

Théâtre du Port de la Lune , Théâtre, danse, musique, marionnettes, cirque, théâtre des enfants...

Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine
Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

oui
  • Cataract Valley
  • Cataract Valley
  • Cataract Valley
  • Cataract Valley
  • Cataract Valley
Cataract Valley

D'après la nouvelle de Jane Bowles
Un projet de Marie Rémond
Adapation et mise en scène Marie Rémond et Thomas Quillardet

Création du 9 au 19 Octobre 2018
ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie

Théâtre

Durée 1h30

La tournée :

Du 17 mai au 15 juin 2019
Odéon – Théâtre de l’Europe

Également en tournée sur la saison 2019/2020

Camp Cataract, nouvelle de Jane Bowles dont est tiré Cataract Valley, retrace l’histoire de sœurs dans l’incapacité de s’acclimater au monde qu’on leur propose.
L’une d’entre elles, Harriet, atteinte de crises nerveuses dues à l’amour étouffant de sa sœur Sadie, fait des voyages annuels à Camp Cataract.
Sadie, qui vit dans la peur qu’Harriet s’en aille un jour sans elle, cache à elle-même et aux autres l’ampleur de cette émotion qui la submerge, mais va, comme poussée par une force qu’elle ne maîtrise pas, faire le voyage à Camp Cataract pour tenter de faire revenir sa sœur chez elle. Le voyage de Sadie va provoquer en elle un voyage dans sa conscience jusqu’à un point de non-retour. Ce voyage est aussi celui du narrateur qui entre dans la conscience subjective de Sadie et raconte les événements du point de vue des perceptions déformées du personnage. Les trajectoires des deux sœurs se répondent dans la tentative et l’incapacité de trouver une place, un foyer dans le monde.

A travers le personnage de Sadie, Jane Bowles parle des phobies et de l’indécision qui paralyse (celle de Jane Bowles, disait Tennessee Williams, « naissait d’un authentique souci de ne pas provoquer un faux mouvement dans un monde qui n’était que trop enclin, selon ses justes conjectures, à tourner de travers. »), de la terreur du malentendu, de l’incapacité de dévoiler ses pensées, ses désirs, ses attentes, ce qui provoque des situations incongrues. Cette capacité de passer de l’humour à l’angoisse, de l’amour à l’affolement, face au précipice qui se découvre lorsque l’on est au bord de révéler ses sentiments personnels est essentielle.

Document(s) à télécharger 

D’après la nouvelle
Camp Cataract
de Jane Bowles
Nouvelle extraite du recueil
Plaisirs Paisibles écrit en 1948
Traduction
Claude-Nathalie Thomas
Un projet de Marie Rémond
Adaptation et mise en scène
Marie Rémond
et Thomas Quillardet

Avec
Caroline Arrouas,
Caroline Darchen,
Laurent Ménoret,
Marie Rémond
Scénographie
Mathieu Lorry Dupuy
Son
Aline Loustalot
Lumières
Michel Le Borgne
Costumes
Marie La Rocca

Réalisation du décor
dans les ateliers
du ThéâtredelaCité
sous la direction
de Claude Gaillard
Réalisation des costumes
dans les ateliers
du ThéâtredelaCité
sous la direction
de Nathalie Trouvé

Production ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, bureau Formart.
Coproduction Odéon – Théâtre de l’Europe, Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, Théâtre de Lorient – Centre dramatique national, le POC d’Alfortville.

Avec l’aide à la production de la DRAC Île-de-France.
Marie Rémond est associée au ThéâtredelaCité.