Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine - TnBA

Théâtre du Port de la Lune , Théâtre, danse, musique, marionnettes, cirque, théâtre des enfants...

Théâtre
5 > 9 avril
Dom Juan
Texte Molière - Mise en scène Jean-François Sivadier

Du mardi 5 au samedi 9 avril
mar, ven à 20h30 / mer, jeu à 19h30 / sam à 19h

Durée  2h30 sans entracte

 

L’histoire de Dom Juan a subi maintes transformations depuis que le moine espagnol Tirso de Molina en fit une pièce de théâtre édifiante en 1630. Molière, quant à lui, fit entrer Dom Juan à la place de Tartuffe sur la scène du Théâtre du Palais Royal en 1665. Cette « anti-légende », devenue un mythe, est un fonds inépuisable d’interprétations et de questionnements sur l’humanité. « Le Grand seigneur méchant homme » y blasphème avec panache au gré de ses aventures : enlèvement de nobles femmes, naufrage, séduction de paysannes, duel chevaleresque, impiété filiale, et surtout, châtiment fatal infligé par la statue du Commandeur. Dom Juan est-il un monstre, un conquérant idéaliste, un petit marquis plein de vanité, un philosophe matérialiste ? Ou bien la promesse de toutes ces métamorphoses ? Comme les autres personnages, nous partons à la poursuite de cet homme qui ne se laisse saisir par aucune définition trop simple. La vitalité de ses appétits, alliée à son impuissance politique, témoignent de l’impatience intellectuelle et spirituelle de la jeunesse. Depuis, le seigneur-vagabond ne cesse de défier ceux qui l’écoutent, nous laissant en héritage son insolence envers toutes les formes de croyance et d’assujettissement. Voilà donc la prochaine création de Jean-François Sivadier et de ses beaux camarades de jeu, au premier chef le bouillonnant comédien, bien connu des spectateurs du TnBA, Nicolas Bouchaud dans le rôle-titre, et le talentueux Vincent Guédon dans le rôle de Sganarelle. Avec cette équipe-là qui s’amuse des codes de la théâtralité et adore démonter les mécanismes de la puissance du verbe, « l’épouseur du genre humain » devrait à nouveau en séduire plus d’un(e).

Avec
Nicolas Bouchaud Dom Juan Tenorio
Vincent Guédon Sganarelle
Stephen Butel Pierrot, Dom Alonse, Monsieur Dimanche
Marc Arnaud Gusman, Dom Carlos, Dom Louis
Lucie Valon Charlotte, Le Pauvre, La Violette
Marie Vialle Elvire, Mathurine

 

Texte
Molière
Mise en scène
Jean-François Sivadier
Scénographie
Daniel Jeanneteau, Christian Tirole, Jean-François Sivadier
Lumières
Philippe Berthomé assisté de Jean-Jacques Beaudouin
Costumes
Virginie Gervaise assistée de Morganne Legg
Maquillages, perruques
Cécile Kretschmar
Son
Eve-Anne Joalland
Assistants a la mise en scène
Véronique Timsit, Maxime Contrepois (dans le cadre du dispositif de compagnonnage de la DRAC île-de France)
Assistant de tournée
Rachid Zanouda

Construction du décor
Atelier du Grand T à Nantes,Alain Burkarth (suspensions), Yann Chollet - ARTE FAB
Confection des costumes
Catherine Coustère, Sylvestre Ramos, Anne-Sophie Polack et Julien Humeau Clotaire
Atelier du TNB – Rennes (Sarah Bruchet, Myriam Rault)

Régie générale
Dominique Brillault
Régie lumières
Jean-Jacques Beaudouin, Damien Caris
Régie son
Eve-Anne Joalland
Régie plateau
Christian Tirole, Nicolas Marchand
Accessoires
Julien Le Moal
Habillage
Valérie de Champchesnel
Remerciements
Maison de l’Arbre, Christian Biet, Bertrand et Romans Suarez-Pasos
Avec l’aide de toute l’équipe du Théâtre National de Bretagne

Production délégué Théâtre National de Bretagne - Rennes
Coproduction Italienne avec Orchestre ; Odéon – Théâtre de l’Europe ; MC2:Grenoble ; CNCDC Châteauvallon
Jean-François Sivadier est artiste associé au Théâtre National de Bretagne, Rennes

Production déléguée Théâtre National de Bretagne / Rennes
Coproduction Italienne avec Orchestre ; Odéon – Théâtre de l’Europe ; MC2 : Grenoble ; CNCDC Châteauvallon ; Le Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique ; Le Printemps des Comédiens
Jean François Sivadier est artiste associé au Théâtre National de Bretagne/Rennes
Création au Théâtre National de Bretagne/Rennes le 22 mars 2016

Partager sur Facebook Cliquez-ici pour partager cette page

Partager sur twitter Cliquez-ici pour partager cette page