Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine - TnBA

Théâtre du Port de la Lune , Théâtre, danse, musique, marionnettes, cirque, théâtre des enfants...

Les impromptus du TnBA
14 > 15 décembre 2015
Quiela
Dramaturgie, mise en scène, son et lumières Guillermo León

Lundi 14 & mardi 15 décembre 2015 à 19h
Lundi 14 décembre en français / Mardi 15 décembre en espagnol (non surtitré)

TnBA - Studio de création

Entrée gratuite sur réservation ici ou à billetterie@tnba.org
Dans la limite des places disponibles

 

Avec
Odille Lauría

D’après
Cher Diego, Quiela t’embrasse
d’Elena Poniatowska
Dramaturgie, mise en scène, son et lumières
Guillermo León
Assistante à la mise en scène
Alma Rosa Bernal

 

Conseil littéraire et version française
Chloé Lavalette
Conseil scénographique
Carlos Calvo
Costumes
Edith Traverso et Pierre-Yves Loup-Forest

 

Cher Diego, Quiela t’embrasse d’Elena Poniatowska est un court récit épistolaire dans lequel l’auteure imagine les lettres envoyées de Paris aux alentours de 1920 par la peintre Angelina Beloff à son mari, Diego Rivera, des lettres auxquelles ce dernier ne répondra jamais ! Née à Saint-Pétersbourg en 1879, décédée à Mexico en 1969, Angelina Beloff, connue sous le petit nom de Quiela, fait la connaissance de Diego Rivera en 1909 et devient sa première épouse. Ils vivent dans l’effervescent Paris de Picasso, de Juan Gris, de Modigliani et d’Apollinaire, par ailleurs leurs amis. Partageant la recherche artistique sur la peinture  mais aussi la misère, le froid, la maladie, la guerre… et les multiples infidélités de Rivera, Quiela et Diego ont un enfant qui meurt à l’âge de quatorze mois. Lors de la Première Guerre mondiale qui entraîne une grande pénurie, Diego finit par rentrer à México tandis que Quiela reste à Paris et peint. Lui ne reviendra jamais. Des années plus tard, après plusieurs mariages et aventures amoureuses, il rencontre Frida Khalo, artiste peintre jouissant d’une certaine notoriété et militante communiste convaincue, avec qui il vivra une relation tumultueuse. Des années plus tard, Quiela part elle aussi pour le Mexique. Un jour, elle croise son ancien mari au Palais des Beaux-Arts de la capitale mais Diego ne la reconnaîtra pas !

Producteur exécutif La Fleur de Tequio – Odille Lauria
Production Taller 7A, Tequioméxico, La Bolita compagnie, FONCA - CE

La presse en parle 

Partager sur Facebook Cliquez-ici pour partager cette page

Partager sur twitter Cliquez-ici pour partager cette page