actualités
programme
infos pratiques
TnBA
historique
données techniques
partenaires
projet 13/14
projet 12/13
projet 11/12
projet 10/11
avec les publics
productions
newsletter
documentation
plan du site
réservations
estba
 
historique

Le Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine en quelques dates...

1947-1951
Jean Lagénie (Bruges 1908 – Bruges 1993), metteur en scène, instructeur national d’art dramatique, pionnier de la décentralisation avant la lettre, forme des centaines de praticiens amateurs et professionnels et dirige le Centre régional d’art dramatique (CRAD).

1951-1967
Le CRAD (Centre régional d’art dramatique) est repris par Raymond Paquet (Agen 1923 - Bordeaux 1996), acteur, metteur en scène et professeur au Conservatoire de Bordeaux.

1967-1985
Raymond Paquet crée la Compagnie dramatique d’Aquitaine (CDA), troupe permanente. En mai 1975, a lieu un tournant important en matière de spectacle vivant à Bordeaux avec la signature de la Charte culturelle entre l’Etat et la ville de Bordeaux. Cet accord engage la ville pour 25 ans et indique, en matière de théâtre, que la municipalité et l’Etat mèneront une action expérimentale conjointe via, pour l’Etat, le Théâtre National de Chaillot et pour Bordeaux, la Compagnie dramatique d’Aquitaine (CDA).
Cette dernière invite quatre spectacles de Chaillot à l’Entrepôt Lainé et, en retour, peut produire ou coréaliser à Bordeaux comme à Paris un ou plusieurs spectacles pouvant s’insérer dans la programmation du théâtre parisien. Le contrat se termine par cette mention : « à l’issue de cette expérience, la ville et l’Etat créeront à Bordeaux un Centre Dramatique National ».

28 juin 1985
Jack Lang confie à Jean-Louis Thamin une mission de décentralisation par l’intermédiaire de Robert Abirached, directeur du Théâtre et des Spectacles au Ministère de la Culture : « Vous êtes invités à mettre en place, à partir du 1er janvier 1986, une cellule de création théâtrale de haut niveau destinée à préparer et à préfigurer le futur Centre Dramatique qui doit se créer dans la région  ». Jean-Louis Thamin arrive donc à Bordeaux en janvier 1986, après dix années d’une carrière de metteur en scène indépendant et sept années à la tête du Centre Dramatique National de Nice. Ses premières créations hors les murs : L’Etourdi de Molière en 1986/87, Les Nègres de Jean Genet en 1987/88, La Société de chasse de Thomas Bernhard en 1988/89.

12 janvier 1990
Le Théâtre du port de la Lune sort de terre dans le quartier Sainte-Croix de Bordeaux après quatre ans de nomadisme. La première partie du projet voit le jour avec l’inauguration en 1990 de la première salle du théâtre : la Salle Jean-Vauthier (450 places), conçue par l’architecte Olivier Brochet dans laquelle Jean-Louis Thamin présente Roméo et Juliette de Shakespeare, écrit par Jean Vauthier, premier spectacle d’une longue série.

1990 /2001
Poursuite du projet par Jean-Louis Thamin et nombreuses mises en scène :
1990/91 La Nouvelle Mandragore de Jean Vauthier
1991/92 Arlequin serviteur de deux maîtres de Goldoni
1992/93 Personnages avec passé de Claude Bourgeyx
1993/94 Katherine Barker de Jean Audureau
1994/95 Célimare le bien-aimé de Labiche
1995/96 Hélène de Jean Audureau
1996/97 Le Barbier de Séville de Beaumarchais
1997/98 Fin de partie de Beckett
1998/99 Bal-Trap de Xavier Durringer
1999/00 Victimes du devoir de Ionesco
2000/01 Mademoiselle Werner de Claude Bourgeyx

2001 / 2003
Poursuite des travaux d’extension du CDN. Période hors les murs.
2001/02 Capitaine Bada de Jean Vauthier
2002/03 Le Garçon girafe de Christophe Pellet

31 mars 2003
Inauguration du Théâtre du port de la Lune dans sa nouvelle configuration par le ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon. Cette seconde partie du projet a consisté à apporter au bâtiment des locaux qui lui font alors défaut (locaux techniques et administratifs, deux salles de spectacles supplémentaires, un espace de restauration et un hall d’accueil plus vastes, etc.), c’est-à-dire à augmenter de plus du double les surfaces exploitables du théâtre existant (de 1800 m² à 4500 m²).
Un concours attribue aux architectes bordelais Philippe Baudin et Eric Limouzin la Maîtrise d’œuvre du projet ; il s’agit pour eux de préserver l’équilibre entre le respect du bâti et les adjonctions d’une nécessaire modernité.
Ainsi, en mars 2003 est inaugurée la deuxième salle du TnBA, appelée Salle Antoine-Vitez / Grande salle (750 places), amphithéâtre équipé en gradins fixes. La troisième salle, dit Studio de création (120 places), est consacrée aux temps de répétitions, de créations ou à l’accueil de petites formes. Quatre studios de répétition sont par ailleurs créés.

1er janvier 2004
Dominique Pitoiset est nommé au poste de directeur du CDN de Bordeaux - Aquitaine, pour succéder à Jean-Louis Thamin. Dominique Pitoiset a auparavant dirigé le Théâtre national Dijon Bourgogne avant de travailler plusieurs années en Italie notamment au Teatro Stabile di Torino ainsi qu’au Teatro Stabile di Parma (Italie).

Septembre 2004
Développement d’un nouveau projet artistique et le Théâtre du Port de la Lune devient le TnBA – Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine.

2004 / 2005
Ouverture et développement des publics (de 25000 à 51000 spectateurs)
Créations de Dominique Pitoiset pour cette première saison :
octobre 2004 : reprise du spectacle Le Tartuffe ou l’imposteur de Molière
Janvier 2005 : La Peau de chagrin d’après Balzac
Juin 2005 : Albert et la bombe d’après les textes de Brigitte Labbé et Michel Puech (spectacle jeune public)

Les coproductions du TnBA :

Secret de Johann Le Guillerm, compagnie Cirque ici
Paradise Codes Inconnus I, de Daniel Keene, mise en scène Laurent Laffargue
Michel Strogoff, de Jules Verne, compagnie Colla e figli
Le Tour du monde en 80 jours, de Jules Verne, compagnie Colla e figli
20 000 lieues sous les mers, de Jules Verne, audio-spectacle d'Yvan Blanloeil
La Tour de la Défense de Copi, mise en scène Marcial di Fonzo Bo

2005/2006
Consolidations des axes forts du nouveau projet.
Création de Dominique Pitoiset en Janvier 2006 : La Tempête de Shakespeare

Les coproductions du TnBA :
Plus ou moins l’infini, Compagnie 111
Le Cas Blanche neige (comment le savoir vient aux jeunes filles) d’Howard Barker, mise en scène Frédéric Maragnani
Le Cercle de craie caucasien de Bertold Brecht, Théâtre des Chimères

Mars 2006
Le Festival ¡mira! s’installe à Bordeaux.

2006 / 2007
Une nouvelle saison comme un témoignage de l'époque qui est la nôtre : identités partagées, générations croisées, singularités irréductibles...

Créations de Dominique Pitoiset :

Octobre 2006 : Sauterelles de Biljana Srbjanovic
Mars 2007 : La Tempête de Shakespeare

Les coproductions du TnBA :
Le Cid de Pierre Corneille, mise en scène Laurent Rogero
Plan B, Compagnie 111
On n'est pas seul dans sa peau, mise en scène Julie Bérès
Oozing tears, mise en scène Gilles Baron
BLEIB de Michel Schweizer

2007 / 2008
Une saison placée sous le signe du questionnement et de l’engagement avec également un focus sur les "Nouveaux saltimbanques". Une scène "si proche et pourtant si lointaine" : le festival Novart  en novembre 2007 intègre une série de pièces fortes du TnBA avec des auteurs-metteurs en scène du monde arabe et du Moyen-Orient : Fadhel Jaïbi, Rabih Mroué, Amir Reza Koohestani.

Créations de Dominique Pitoiset :

Mai 2008 : Le Soleil ni la mort ne peuvent se regarder en face de Wajdi Mouawad
Mars 2008 : Didon et Enée d’Henry Purcell, création à Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris

Les coproductions du TnBA :

Le Cercle de craie caucasien de Bertolt Brecht, mise en scène Jean-Marie Broucaret
Elephant people de Daniel Keene, mise en scène Renaud Cojo
Sans tuer on ne peut pas de Roland Fichet, mise en scène Gianni-Grégory Fornet / Ajour, de Valère Novarina, mise en scène de Christine Dormoy

Janvier 2007
Deuxième contrat de trois ans pour Dominique Pitoiset

Septembre 2007
L’éstba – Ecole supérieure de théâtre de Bordeaux en Aquitaine s’installe dans les murs du TnBA. Subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication, la Région Aquitaine et la Ville de Bordeaux, l’éstba propose une formation sur trois années au métier de comédien. L’école est signataire de la plateforme de l’enseignement supérieur d’art dramatique et habilitée par le Ministère de la Culture à délivrer le DNSPC (diplôme national supérieur professionnel de comédien).

2008 / 2009

Passés recomposés, futurs proches : Dominique Pitoiset rêve d’un théâtre ouvert sur le monde et ses diversités et le TnBA ouvre ses portes aux artistes reconnus, aux formes innovantes et singulières, aux jeunes créateurs de la région Aquitaine.

Créations de Dominique Pitoiset :
Octobre 2008 : à la demande de Culturesfrance, Le Soleil ni la mort ne peuvent se regarder en face, création en langue allemande avec les acteurs de la Schaubhüne de Berlin
Novembre 2008 : Le Tour d’écrou de Benjamin Britten pour l’Opéra National de Bordeaux (Novart 2008)
Mars 2009 au TnBA : Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward Albee

Novembre 2008
A l’occasion du Festival Novart, deuxième édition de ¡mira! à Bordeaux : la création du Sud extrême – France, Espagne, Portugal, Argentine, à l’honneur.

Les coproductions du TnBA :
Dracula d’après Bram Stoker, mise en scène d’Yvan Blanloeil
Sous les visages texte de Julie Bérès, Elsa Dourdet, Nicolas Richard et David Wahl, mise en scène de Julie Bérès
Des couteaux dans les poules de David Harrower, mise en scène de Thibault Lebert
Questcequetudeviens ? un spectacle d’Aurélien Bory
ôQueens, conception et direction de Michel Schweizer

2009/2010

« Notre théâtre sera plus que jamais une maison des mots » : Dominique Pitoiset fixe de nouveaux objectifs pour le TnBA à réaliser au cours de son troisième contrat (2010-2012). Ils privilégieront la création et la production, la présence des artistes dans les murs et le rayonnement du TnBA en région Aquitaine.  Ainsi, forte de 31 spectacles et d’un engagement sans précédent dans la création – 10 productions et coproductions, la saison 09/10 exprime parfaitement les engagements du TnBA.

Les productions du TnBA :

Le More cruel d'après un auteur anonyme de 1613, mise en scène Jean-Philippe Clarac et Olivier Delœuil
Amphitryon de Molière mise en scène Bérangère Jannelle
Tarzan Boy mise en scène de Fabrice Melquiot
Mort d'un commis-voyageur d'Arthur Miller mise en scène Dominique Pitoiset
Merlin ou la terre dévastée de Tankred Dorst mise en scène Dominique Pitoiset et Nadia Fabrizio
Les Enfants sauvagesde Timothée de Fombelle mise en scène Betty Heurtebise

Les coproductions du TnBA :
L'Européenne mise en scène de David Lescot
Lang Toi du Nouveau cirque vietnamien
La Géographie du danger texte Hamid Skif chorégraphie Hamid Ben Mahi
Moscou du Collectif Berlin coproduction dans le cadre de NextStep

2010/2011

Comme le dit l’édito de Dominique Pitoiset : « Malgré ce que voudraient suggérer les mots aujourd’hui à la mode, en matière d’art vivant, il n’y a pas d’intermittence, mais une fréquence continue. » La fréquence continue d’un temps de la longue durée où mûrissent les futurs répertoires, les textes, les sons, les œuvres qui témoigneront un jour pour nous. C’est dans ce même temps que les artistes qui parleront un jour de notre monde sont engagés, cherchent, travaillent. Ainsi, saison après saison, l’équipe du TnBA s’efforce-t-elle d’agir en « sentinelle » chargée de sentir, d’entendre, d’écouter, de percevoir, de saisir tout signe qui se prépare. Et de soutenir ces artistes qui fabriquent aujourd’hui ce qui sera demain la mémoire artistique de notre époque. Pour offrir aux regards une belle et foisonnante saison 10-11.

Les productions du TnBA :
Les Fidèles texte et mise en scène Anna Nozière
Qui a peur de Virginia Woolf ? d'Edward Albee, mise en scène Dominique Pitoiset - reprise création mars 2009 et tournée régionale et nationale
Penthésilée, à bout de souffle d'Heinrich von Kleist, mise en scène Johannes von Matuschka
L'assommoir d'Émile Zola, mise en scène David Czesienski

Les coproductions du TnBA :
Amnesia, scénario, dramaturgie et texte Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi, mise en scène Fadhel Jaïbi
Die dichte de Marie NDiaye, conception et mise en scène Denis Cointe (dans le cadre de l'Escale du Livre)
Vivre dans le feu adaptation et mise en scène Bérangère Jannelle

Dans le cadre du festival Novart Bordeaux 2010 :
Fauves conception, scénographie et direction Michel Schweizer            
Hard To Be A God auteur et mise en scène Kornél Mundruczo coproduction dans le cadre de NXTSTP                                                                 
Esse que quelqu'un sait où on peut baiser ce soir? J'ai répondu au bois. texte et mise en scène Eric Da Silva                                                  
You've changed conception, mise en scène et chorégraphie Thomas Hauert coproduction dans le cadre de NXTSTP

2011/2012

Paraphrasant Cyrano et Ubu, Dominique Pitoiset lance la pensée de cette nouvelle saison 11-12 : Exagérer et Choisir. « …Deux façons d’exagérer. La première qui refuse l’horreur du monde, la seconde qui s’y vautre… Et dans ce grand écart, tout le théâtre… Jarry et Rostand disent tous deux quelque chose du théâtre comme excès, comme miroir insoutenable de notre existence… Ils ne se sont pas rencontrés. Ils se rencontrent en nous. Ainsi font tous les artistes… C’est en nous que s’enfoncent leurs portes ouvertes, oui, grandes ouvertes sur le théâtre en nous – le théâtre comme appel d’air libre et de beauté. Puis pour finir, il faudra bien choisir : merdre ou panache. » Alors, entrons, tête la première, dans une passionnante, foisonnante jungle d’art où tant de genres, tant de siècles et tant de goûts divers s’avancent à notre rencontre.  

Créations de Dominique Pitoiset :
Le 15 novembre 2011: Le maître des marionnettes  conception et mise en scène Dominique Pitoiset

Les productions du TnBA :
Le maître des marionnettes, conception et mise en scène Dominique Pitoiset
Débris, de Dennis kelly, mise en scène Baptiste Girard
Mort d'un commis voyageur d'Arthur Miller, mise en scène Dominique Pitoiset (création TnBA 2010)
M'man de Fabrice Melquiot, mise en scène Betty Heurtebise

Les coproductions du TnBA :
Baroufs de Carlo Goldoni (Barouf à Chioggia), mise en scèe Frédéric Maragnani
Tout le monde veut vivre d'Hanokh Levin, mise en scène Carole Lorang et Mani Muller
Une belle une bête texte Florence Lavaud librement inspirée de La belle et la bête de Madame Le Prince de Beaumont, mise en scène Florence Lavaud
L'homme qui tombe d’après le roman de Don DeLillo, création Collectif Crypsum

2012-2013

« Aimez-vous rêver ? » C’est par cette question que Dominique Pitoiset débute son édito du programme 2012-2013. Une question qu’il adresse à tous les rêveurs lucides, à ceux qui ont conscience de rêver sans pour autant que cette lucidité ne provoque le réveil. Pourquoi alors ne pas en profiter pour explorer quelques situations nouvelles ou plus simplement tenter enfin des expériences impossibles ?... Au théâtre, rêve et raison ne s'opposent pas, ils se renforcent. Et chaque soir – tel est du moins le rêve de Dominique Pitoiset – « quand tombera l’obscurité sur les salles du TnBA, vous tous, chers spectateurs, prisonniers volontaires d’un même songe partagé, vous verrez luire plus nettement au terme du périple, dans les Lumières d’une autre lucidité, une petite part de l’éclat réel de notre monde. »

Créations de Dominique Pitoiset
Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand mise en scène Dominique Pitoiset
Les productions du TnBA 
Emigrant un spectacle de Nadia Fabrizio >création le 9 octobre 2012
L’Assommoir d’Émile Zola David mise en scène Czesienski un spectacle du Collectif OS’O
Reprise
Sous la ceinture de Richard Dresser mise en scène Delphine Salkin
Les coproductions du TnBA
Germinal conception Antoine De Foort et Halory Goerger dans le cadre de NXTSTP
Le pays de rien de Nathalie Papin mise en scène Betty Heurtebise
Comme du sable de Sylvain Levey mise en scène Pascale Daniel-Lacombe

2013/2014

« Un petit mot, un dernier mot pour commencer ou pour finir. Un retour sur une courte réplique, une entre mille, d'un héros dont on sait désormais combien il est cher à mon cœur, et qui reviendra à l’occasion de cette saison 13-14 pour vous dire au revoir de ma part. « Au manteau de Thespis je ne fais pas de trous », clame Cyrano dès l'acte I, superbe, tout en lançant sur la scène une bourse pleine d'or. » « Voilà notre premier et notre dernier mot, le même à l'arrivée comme au départ. Et entre l'un et l'autre, sans regrets mais non sans peine, ce sont dix ans que nous vous laissons et que nous emportons dans nos bagages en nous inclinant vers vous pour un dernier salut. » Dominique Pitoiset

Les productions du TnBA 

Emigrant un spectacle de Nadia Fabrizio
Machine Feydeau d’après Georges Feydeau mise en scène Yann-Joël Collin - spectacle de sortie de la 2ème promotion de l’école supérieure de théâtre de Bordeaux (éstba)
Premières scènes Cet enfant d’après Joël Pommerat, jeu et mise en scène Zoé Gauchet Poucet texte, mise en scène et interprétation Christophe Montenez / Claustria d’après Régis Jauffret, mise en scène et interprétation Julie Teuf / M. Mou texte, mise en scène et interprétation Jules Sagot
Cyrano de Bergerac texte Edmond Rostand, mise en scène et adaptation Dominique Pitoiset

Les coproductions du TnBA

After the walls (utopia) Conception, texte et direction Anne-Cécile Vandalem
h, an incident conception et mise en scène Kris Verdonck
Dementia or The day of my great happiness un spectacle de Kornél Mundruczó
Toutes les filles devraient avoir un poème conception et chorégraphie Valérie Rivière

01/01/2014

Depuis le 1er janvier 2014, Catherine Marnas est directrice du Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, succédant ainsi à Dominique Pitoiset à la tête de ce Centre Dramatique National qu’il aura dirigé de 2004 à 2013. Formée à la mise en scène auprès d’Antoine Vitez et de Georges Lavaudant, Catherine Marnas s’est toujours attachée à faire entendre l’écriture d’auteurs contemporains comme Roland Dubillard, Serge Valletti, Bernard-Marie Koltès, Copi, Pier Paolo Pasolini… Quelques classiques – Brecht, Shakespeare, Tchekhov… - jalonnent également un parcours voué à un théâtre populaire et généreux où la représentation théâtrale se conçoit comme un acte de la pensée et une source de plaisir. Depuis toujours, sa passion du théâtre conjugue création, transmission et formation puisque parallèlement à ses activités de metteur en scène, elle anime des stages professionnels et des interventions en milieu scolaire, et a été professeur au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris (CNSAD) et à l’Ecole régionale d’acteur de Cannes (ERAC). C’est donc tout naturellement qu’elle devient également directrice de l’éstba (Ecole supérieure du théâtre de Bordeaux en Aquitaine) installée dans les locaux du TnBA.

 

 
TnBA - Square Jean-Vauthier BP 7 // F-33031 Bordeaux Cedex T +33 (0)5 56 33 36 80 // info@tnba.org © signelazer