Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine - TnBA

Théâtre du Port de la Lune , Théâtre, danse, musique, marionnettes, cirque, théâtre des enfants...

Le Quat'sous

« J’ai été coupée en deux, c’est ça, mes parents, ma famille d’ouvriers agricoles, de manoeuvres, et l’école, les bouquins (…). Le cul entre deux chaises, ça pousse à la haine, il fallait bien choisir. Même si je voulais, je ne pourrais plus parler comme eux, c’est trop tard. On aurait été davantage heureux si elle avait pas continué ses études, qu’il a dit un jour, mon père. Moi aussi peut-être ».

Date(s) 
Mercredi, 21 Juin, 2017 - 16:15

Partager sur Facebook Cliquez-ici pour partager cette page

Partager sur twitter Cliquez-ici pour partager cette page

Lorenzaccio

Le héros d’Alfred de Musset retrouve sa vie de débauche pour faire triompher ses idéaux. Avec une adaptation mordante qui renforce l'intrigue et sa portée politique, la mise en scène très rock’n’roll de Catherine Marnas dynamite le drame historique et lyrique. Des moments de pure comédie et de belles scènes intimistes illustrent un spectacle baroque et flamboyant où pointe le désenchantement d’une jeunesse déçue.

Date(s) 
Mardi, 1 Août, 2017 - 20:00

Partager sur Facebook Cliquez-ici pour partager cette page

Partager sur twitter Cliquez-ici pour partager cette page

La Ménagerie de verre

Un appartement au Sud des États-Unis : une mère, Amanda, abandonnée il y a longtemps par son mari, un fils, Tom, employé dans une usine, une fille, Laura, fragile et solitaire qui collectionne les petits animaux en verre, et Jim, un invité le temps d’une soirée. C’est en puisant au plus intime de sa vie – une soeur aimée, handicapée, une mère, hystérique et mélancolique – que Tennessee Williams a construit une œuvre qui parle de la perte et du deuil, de ce qui a disparu.

Date(s) 
Mardi, 27 Février, 2018 - 20:30
Mercredi, 28 Février, 2018 - 19:30
Jeudi, 1 Mars, 2018 - 19:30
Vendredi, 2 Mars, 2018 - 20:30
Samedi, 3 Mars, 2018 - 19:00

Partager sur Facebook Cliquez-ici pour partager cette page

Partager sur twitter Cliquez-ici pour partager cette page

Price

Price, c’est le patronyme de Daniel, un adolescent qui vit dans une morne banlieue industrielle entre une mère très belle, au fort caractère, et un père fatigué qui trimballe sa tristesse en faisant des mots croisés. La maison familiale est la scène d’une guerre secrète et silencieuse que se livrent ses parents. La peur de l’avenir embrouille l’esprit de Daniel et de ses fidèles amis. Comment ne pas reproduire la vie ennuyeuse, ratée, des parents ? « Jusqu’à quel âge on a encore toute sa vie devant soi ? » : Daniel s’interroge, réfléchit.

Date(s) 
Mardi, 27 Février, 2018 - 20:00
Mercredi, 28 Février, 2018 - 20:00
Jeudi, 1 Mars, 2018 - 20:00
Vendredi, 2 Mars, 2018 - 20:00

Partager sur Facebook Cliquez-ici pour partager cette page

Partager sur twitter Cliquez-ici pour partager cette page

Toute ma vie j'ai fait des choses que je savais pas faire

Membre du collectif d’artistes du Théâtre du Nord, Rémi De Vos a écrit, à la demande de son directeur, Christophe Rauck, un monologue, l’histoire d’un gars dans un bar qui se fait agresser par un inconnu. Il y eut un soir, il n’y eut pas de matin pour cet homme qui avait juste envie de boire une bière. Allongé sur le sol, enfermé dans une silhouette dessinée à la craie par la police, l’homme murmure, puis sa voix rauque s’affirme, s’amplifie pour nous raconter les derniers instants de sa vie. Une vie stoppée net dans un bar miteux d’un quartier miteux par la violence gratuite.

Date(s) 
Mardi, 21 Novembre, 2017 - 20:00
Mercredi, 22 Novembre, 2017 - 20:00
Jeudi, 23 Novembre, 2017 - 20:00
Vendredi, 24 Novembre, 2017 - 20:00
Samedi, 25 Novembre, 2017 - 19:00
Mardi, 28 Novembre, 2017 - 20:00
Mercredi, 29 Novembre, 2017 - 20:00
Jeudi, 30 Novembre, 2017 - 20:00
Vendredi, 1 Décembre, 2017 - 20:00
Samedi, 2 Décembre, 2017 - 19:30

Partager sur Facebook Cliquez-ici pour partager cette page

Partager sur twitter Cliquez-ici pour partager cette page

Tableau d'une exécution

République de Venise, 1571. Galactia accepte la commande d’un tableau monumental pour célébrer l’éclatante victoire de la Sérénissime sur l’Empire ottoman. C’est à partir de la figure de l’artiste de la Renaissance, Artemisia Gentileschi, qui peignait avec une rare violence des scènes de meurtre (Judith décapitant Holopherne), que l’auteur et peintre anglais Howard Barker a écrit cette pièce follement virtuose. Au lieu de glorifier les vainqueurs, Galactia s’attache à montrer la réalité de la guerre et la boucherie des champs de bataille.

Date(s) 
Mardi, 6 Février, 2018 - 20:30
Mercredi, 7 Février, 2018 - 19:30
Jeudi, 8 Février, 2018 - 19:30

Partager sur Facebook Cliquez-ici pour partager cette page

Partager sur twitter Cliquez-ici pour partager cette page

Pavillon Noir

Après avoir disséqué avec allégresse l’économie ultralibérale et la question de la dette dans Timon/Titus, le collectif OS’O revient dans nos murs pour hisser le drapeau de la piraterie. Pas celle qui nous vient naturellement à l’esprit, drapeau noir avec crâne et tibias croisés, jambe de bois et abordages inclus, mais plus actuellement, la culture pirate de la sphère internet. Avec les Edward Snowden, Aaron Swartz, Chelsea Manning, WikiLeaks et autres Anonymous qui contribuent à faire de cet espace un territoire d’émancipation politique.

Date(s) 
Mercredi, 24 Janvier, 2018 - 20:00
Jeudi, 25 Janvier, 2018 - 20:00
Vendredi, 26 Janvier, 2018 - 20:00
Samedi, 27 Janvier, 2018 - 19:00
Mardi, 30 Janvier, 2018 - 20:00
Mercredi, 31 Janvier, 2018 - 20:00
Jeudi, 1 Février, 2018 - 20:00
Vendredi, 2 Février, 2018 - 20:00
Samedi, 3 Février, 2018 - 19:00

Partager sur Facebook Cliquez-ici pour partager cette page

Partager sur twitter Cliquez-ici pour partager cette page

Marys’ à minuit

Tous les soirs, Maryse attend le sosie de Jean-Louis Maclaren, celui qui lui faisait des « caresses suggestives », avec l’espoir fou qu’il vienne à nouveau la serrer dans ses bras. Alors, elle parle, se raconte, imagine, et les mots se bousculent, s’entrechoquent… Sa pensée vive, sans complaisance, dévoile une fantaisie que la solitude met à l’épreuve mais ne parvient pas à abîmer. Ça fait quinze ans qu’elle « vire à droite, à gauche » Maryse, qu’elle dit « ça ira, ça ira » parce que ça va toujours quand on a les mots pour le dire. Serge Valletti a l’oreille pour les mots de la rue.

Date(s) 
Mardi, 23 Janvier, 2018 - 20:00
Mercredi, 24 Janvier, 2018 - 20:00
Jeudi, 25 Janvier, 2018 - 20:00
Vendredi, 26 Janvier, 2018 - 20:00
Samedi, 27 Janvier, 2018 - 19:00
Mardi, 30 Janvier, 2018 - 20:00
Mercredi, 31 Janvier, 2018 - 20:00
Jeudi, 1 Février, 2018 - 20:00
Vendredi, 2 Février, 2018 - 20:00
Samedi, 3 Février, 2018 - 19:00
Mardi, 6 Février, 2018 - 20:00
Mercredi, 7 Février, 2018 - 20:00
Jeudi, 8 Février, 2018 - 20:00
Vendredi, 9 Février, 2018 - 20:00

Partager sur Facebook Cliquez-ici pour partager cette page

Partager sur twitter Cliquez-ici pour partager cette page

Jamais seul

Jamais seul, c’est d’abord un déluge de personnages. Des femmes, des hommes, plus ou moins jeunes, joyeux ou désespérés, des chômeurs, des passionnés de foot, des gitans, des pas-tout-à-fait-normaux, des clowns, des vigiles... Le petit peuple des jours qui se suivent et se ressemblent. On découvre leurs attentes, leurs amours, leurs rêves plus ou moins cabossés. Là où ils vivent, une banlieue ou une petite ville de province, s’il y a du travail, c’est plutôt pour les autres, s’il y a une capitale, on n’y va jamais.

Date(s) 
Mardi, 16 Janvier, 2018 - 20:30
Mercredi, 17 Janvier, 2018 - 19:30
Jeudi, 18 Janvier, 2018 - 19:30
Vendredi, 19 Janvier, 2018 - 20:30

Partager sur Facebook Cliquez-ici pour partager cette page

Partager sur twitter Cliquez-ici pour partager cette page

Pages