Aller au contenu principal

Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine – TnBA

Centre dramatique national, théâtre, danse, théâtre en famille


Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

oui
A Bright Room Called Day
… Une chambre claire nommée jour

Texte Tony Kushner
Mise en scène Catherine Marnas

Première mondiale en français de la nouvelle version.

Théâtre

Durée 2h30 entracte compris

Tournée

13 et 14 novembre 2020 : Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

Du 20 au 22 novembre 2020 : Les Célestins, Théâtre de Lyon

27 novembre 2020 : Théâtre des Salins, scène nationale de Martigues

Du 08 au 10 décembre 2020 : Théâtre Dijon Bourgogne, CDN

14 et 15 janvier 2021 : Comédie, Centre dramatique national de Reims

Du 21 au 23 avril 2021 : CDN de Tours - Théâtre Olympia

Mise en perspective radicale de l’histoire, la pièce de Tony Kushner interroge avec urgence le glissement de nos démocraties. Créée la saison dernière, la mise en scène de Catherine Marnas en révèle toute la charge explosive.

Un groupe d’amis fête le passage à la nouvelle année. Un an plus tard, leurs relations, leurs valeurs, leurs vies auront basculé dans le chaos. Cela se passe à Berlin en 1933. Ou à New York dans les années 1980. Et sans doute, ici et maintenant. Tony Kushner sait concilier fresque épique et engagement politique sans concession, comme en témoigne Angels in America, pièce pour laquelle il a reçu le Prix Pulitzer. En 2019, il reprend A Bright Room Called Day, créée en 1985, pour coller au plus près de l’actualité. La première version de la pièce interrogeait le lien entre la politique de Hitler et celle de Reagan, en ponctuant le récit berlinois des interventions d’une anarcho-punk new-yorkaise. La nouvelle version, traduite ici par Daniel Loayza, poursuit son interrogation jusqu’à englober la figure de Trump, en faisant cette fois monter sur scène un avatar de l’auteur lui-même. En télescopant les époques et les récits, l’auteur met en évidence les lignes de faille des États-Unis (et des États européens) pour qui le fascisme n’est plus un épouvantail, mais une réalité bien concrète vers laquelle nous glissons — ou refusons de glisser. Entourée de compagnons fidèles et de jeunes comédiens issus de l’éstba, Catherine Marnas mène la fable de Kushner tambour battant, au rythme d’une musique qui donne à l’histoire du monde des allures de cabaret infernal. Un regard sans concession sur la farce tragique de notre actualité, les rôles que nous y jouons — et notre responsabilité dans l’écriture de son dénouement.

Avec
Simon Delgrange
Annabelle Garcia
Julie Papin
Tonin Palazzotto
Agnès Pontier
Sophie Richelieu
Gurshad Shaheman, Vincent Dissez
(en alternance)
Yacine Sif El Islam
Bénédicte Simon

Traduction et dramaturgie
Daniel Loayza
Assistanat à la mise en scène
Odille Lauria
et Thibaut Seyt (stagiaire)
Scénographie
Carlos Calvo
Musique
Boris Kohlmayer
Son
Madame Miniature
assistée de Jean-Christophe Chiron
Lumière
Michel Theuil
assisté de Clarisse Bernez-Cambot Labarta

Costumes
Édith Traverso
assistée de Kam Derbali
Maquillages
Sylvie Cailler
Projection
Emmanuel Vautrin 
Régie plateau
Cyril Muller 
et Margot Vincent 
Construction du décor
Jérôme Verdon assisté
d’Éric Ferrer
de Marc Valladon
et de Loïc Ferrié
Régie générale
François Borne

Production Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine