Aller au contenu principal

Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine – TnBA

Centre dramatique national, théâtre, danse, théâtre en famille

Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine
Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

  • Spectacle Conjurer la peur
  • Spectacle Conjurer la peur
  • Spectacle Conjurer la peur
Conjurer la peur

Conception Gaëlle Bourges

Danse
7 > 9 mars

Du jeudi 7 au samedi 9 mars
Jeu à 19h30 / Ven à 20h30 / Sam à 19h
TnBA – Grande salle Vitez

En partenariat avec La Manufacture – CDCN

En prenant appui sur un livre de l’historien Patrick Boucheron qui décrit une fresque toscane du XIVe siècle, la chorégraphe Gaëlle Bourges nous entraîne dans une réflexion sur la puissance des images et la faculté de bien ou mal gouverner.

En 1338-1339, à la demande des neuf conseillers constituant le gouvernement de la cité-État de Sienne, dans l’actuelle Italie, le peintre Ambrogio Lorenzetti peignit l’Allégorie et effets du Bon et du Mauvais Gouvernement : ces somptueuses fresques monumentales, qui ornent les murs du Palazzo Pubblico de la ville, Gaëlle Bourges les a découvertes via le livre que leur a consacré Patrick Boucheron, Conjurer la peur, Sienne 1338 - Essai sur la force politique des images. Comme l’historien, elle y voit « une proposition de programme politique : résister à la tyrannie, et réapprendre l’art de bien vivre ensemble ». La chorégraphe a ainsi élaboré un spectacle qui est une manière de donner vie, au sens le plus absolu du terme, à ces allégories ; de méditer sur cette peur qui est à l’origine de tant de maux ; et de nous engager en profondeur, via ces images absentes, aux côtés de ses danseurs. Constamment guidés par sa parole jusqu’au final délivré sur le Daydreaming de Radiohead, les neuf interprètes (dont Gaëlle Bourges) déploient une galerie de tableaux vivants dépourvue d’accessoires mais fourmillante de détails, qui nous transporte mentalement dans la Toscane du XIVe siècle. Dans cette tentative collective de « danser dans la peinture », il s’agit pour Gaëlle Bourges, avec justesse et détermination, « de nous relier à l’histoire des représentations en y plongeant physiquement, et de mesurer ce qu’il nous en reste. » Conjurer la peur ou la communauté en gestes, en actes et en mouvements.

 

Récit Gaëlle Bourges avec des emprunts à :

. Conjurer la peur, Sienne 1338 - Essai sur la force politique des images, Patrick Boucheron, Éditions du Seuil, 2013
. Discours de la servitude volontaire,La Boétie, Éditions Mille et une nuits, juillet 2016
. Qu’est-ce que le commandement ?, Giorgio Agamben, Bibliothèque Rivages, avril 2013
. L’insurrection qui vient, comité invisible, La Fabrique éditions, septembre 2015
. « Critique / Patrick Boucheron : l’histoire, l’écriture », Revue générale des publications françaises et étrangères, décembre 2015 – article « L’histoire à chaud », de Gil Bartholeyns
. « Le derrière de l’histoire » et « Nos écrans se regardent, nos écrans s’aiment » par Paul B. Preciado, articles dans Libération week-end, 13 janvier 2017 et 24 février 2017.

Document(s) à télécharger 

Danse de et par
Matthias Bardoula
Gaëlle Bourges
Agnès Butet
Marianne Chargois
Camille Gerbeau
Guillaume Marie
Phlaurian Pettier
Alice Roland
Marco Villari

Musique
Stéphane Monteiro
alias XtroniK
Avec la complicité de
Erwan Keravec
Utilisation de l’œuvre
Daydreaming de Radiohead
(album A Moon Shaped Pool-
XL / Recordings)
© Warner Chappell Music Ltd
Avec l’autorisation de
Warner Chappell Music France

Costumes
Marianne Chargois
Lumières
Abigail Fowler
Régie lumière, régie générale
Abigail Fowler
Ludovic Rivière
Régie son
Stéphane Monteiro

Production association Os

Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings
Co-production Résidence de création, artiste associée : Centre chorégraphique national de Tours, Direction Thomas Lebrun / L’échangeur – CDCN Hauts-de-France / Centre chorégraphique national de Caen en Normandie, dans le cadre de l’accueil-studio, Ministère de la Culture et de la Communication  / TAP (Théâtre et Auditorium de Poitiers), Scène Nationale / le Théâtre de la Ville de Paris /  Le Vivat, scène conventionnée d’Armentières / La Ménagerie de Verre / le programme ÉTAPE DANSE

Avec le soutien de la DRAC Île-de-France au titre de l’aide au conventionnement / CHORÈGE, Relais Culturel Régional du Pays de Falaise avec un accueil en résidence / Espaces Pluriels, Scène conventionnée danse-théâtre de Pau dans le cadre d’une résidence technique / Arcadi Île-de-France.

Avec l’aimable autorisation des Éditions du Seuil pour l’utilisation du titre Conjurer la peur – tous droits réservés.