Aller au contenu principal

Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine – TnBA

Centre dramatique national, théâtre, danse, théâtre en famille


Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

  • Un poignard dans la poche
  • Un poignard dans la poche
Les Rejetons de la Reine

Projet porté par Les Rejetons de la Reine
Texte Simon Delgrange
Avec Jérémy Barbier d’Hiver, Clémentine Couic, Alyssia Derly et Julie Papin
Collaborateur artistique Franck Manzoni 

Lecture théâtralisée

 

jeu 6 mai et ven 7 mai à 17h15

lieu Studio de création
durée 50 minutes

 

Calendrier de création

Automne 2019 - Laboratoire de recherche au TnBA - Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine
Janvier 2020 - Présentation du laboratoire au TnBA - Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine
Février 2021 - Résidence au Théâtre de Chelles
Mars 2021 - Résidence à Le CENTQUATRE - Paris
Mai 2021 - Focus, festival de la ruche - Présentation de la maquette au TnBA - Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine
Août / Septembre 2021 - Résidence Théâtre du Cloître - Bellac
Septembre / Octobre 2021 - Résidence au TnBA - Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine
Octobre 2021 - Création au TnBA - Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine

 

Contact diffusion
Léonie Lenain - Chargée de diffusion - Les Rejetons de la Reine
06 08 73 56 04
leonielenain.pro@gmail.com

Une mère et un père de famille reçoivent à déjeuner leur fille et sa petite amie, activiste anticapitaliste. Le père porte un regard romantique sur la lutte politique de cette dernière, la mère est autant fascinée que terrifiée, tandis que leur fille observe la rencontre de ces deux mondes. Nous assistons alors à une scène de vie quotidienne, à un dimanche en famille. 

Mais, insidieusement, le réalisme de cette situation vrille. Une réplique qui se répète, un silence, une sensation de déjà-vu. Est-ce les acteurs qui se trompent ? Les variations d’une même scène se succèdent dans une boucle infernale. Petit à petit, la monstruosité des personnages est mise en lumière, les situations deviennent de plus en plus cauchemardesques, jusqu’au délire, pour mieux revenir à une réalité glaçante. Les Rejetons de la Reine s’interrogent ici sur la notion de fiction et sa place dans nos vies quotidiennes : dans ce que nous projetons sur les autres, dans ce qu’ils pensent de nous... et sur cette nécessité que nous avons d’être le héros de nos propres vies. 

Simon Delgrange signe d’une plume affûtée une pièce protéiforme où, avec une table et quatre chaises, quatre comédiens transportent les spectateurs dans un univers parallèle. Une quatrième dimension où ces Rejetons royaux, tous issus de l’école supérieure du TnBA, n’en finissent pas de se – de nous – demander : Et si tout n’était que fiction ?

 

Collectif Les Rejetons de la Reine

C’est au cœur de l’éstba que la rencontre entre les membres du collectif a lieu. Si les trois années qui ont suivi leur formation ont été l’occasion pour chacun de s’échapper et d’expérimenter le nouveau monde s’offrant à eux, la réunification a rapidement eu lieu. Ainsi sont nés les Rejetons d’une mystérieuse reine dont personne ne connait l’identité. Il se raconte malgré tout qu’elle serait une figure dramatique qui symboliserait, à leurs yeux, la riche histoire de leur art et dont ils seraient la descendance, l’héritage, l’évolution. Fondé en 2019, le collectif Les Rejetons de la Reine présentera sa première création Un poignard dans la poche de Simon Delgrange au TnBA en octobre 2021.

Document(s) à télécharger 

Production déléguée TnBA - Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine
Avec le soutien du Théâtre de Chelles, du CENTQUATRE - Paris et du Théâtre du Cloître - Bellac
Avec l’aide à la création de la Ville de Bordeaux