Aller au contenu principal

Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine – TnBA

Centre dramatique national, théâtre, danse, théâtre en famille

Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine
Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

  • Maelström © Xavier Cantat
Maelström

Texte Fabrice Melquiot
Mise en scène Pascale Daniel-Lacombe

Théâtre
28 janvier > 8 février

mar 28, mer 29, jeu 30, ven 31, mar 4, mer 5, jeu 6, ven 7 à 20h / sam 1er et sam 8 à 19h

TnBA - Studio de création
Durée 1h15

À quinze ans on est absolue. Monologue d’une jeune fille bouleversante, Maelström est une plongée dans l’intempérance de l’adolescence.

« Vera, sourde, munie d’implants cochléaires, est debout, immobile, au coin d’une rue à n’attendre personne. Le monde ne la voit pas. Ne sait pas. Ne sait rien. D’elle. Ne l’entend pas. L’efface. Elle est là, mortelle à chaque seconde. Elle dit la tempête qui a la forme de son coeur. Elle dit son coeur qui bat pour un autre. Elle est murmure et réclusion, résistance et cri, grain de sable et tempête. Elle s’interroge, et son être lui renvoie son interrogation. Ce faisant, elle existe en des paysages hétéroclites, passés, présents, futurs. Si elle était une ville, elle en serait une, au moment où un typhon la traverse. » Ce texte commandé à Fabrice Melquiot par la metteuse en scène du Théâtre du Rivage, Pascale Daniel‑Lacombe, magnifiquement interprété par Marion Lambert et transmis par le biais de casques que portent les spectateurs, est une plongée dans l’intime de l’être et de sa révolte. C’est le dialogue intérieur d’une jeune fille pour laquelle le rapport aux mots est un exutoire autant qu’un refuge. Le spectacle dévoile les fêlures d’une adolescente cabossée dans un monde qui l’ignore. Face au public, Vera, la jeune fille androgyne, en colère contre un monde trop fade ou trop violent, dit tout. Ses rapports difficiles avec sa mère, son amour naissant et déjà déçu, son envie farouche parfois de s’extraire du monde.

Document(s) à télécharger 

Avec 
Marion Lamberten
et Liza Blanchard (en alternance)

Texte
Fabrice Melquiot 
Éditions L’Arche – juillet 2018)
Mise en scène
Pascale Daniel-Lacombe
Assistanat de création
Nicolas Schmitt
Création sonore
Clément Marie-Mathieu
Création Lumière 
Yvan Labasse
 

Scénographie 
Philippe Casaban et Eric Charbeau
Technique plateau et construction décor
Nicolas Brun, Etienne Kimes
Technique plateau 
Etienne Kimes
Régie Générale 
Kevin Grin

Production Théâtre du Rivage
Coproduction La Garance – Scène Nationale de Cavaillon, Le Tangram – Scène Nationale d’Evreux-Louviers, Théâtre de Gascogne Mont de Marsan
Avec le soutien de Agglomération du Bocage Bressuirais Scènes de territoire Bressuire, Agora Billère, Théâtre Am Stram Gram Genève, le Parvis d’Avignon, la Maison du Théâtre de Brest, le Champ de Foire de Saint André de Cubzac, Département des Landes

La Cie est conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication, le Département des Pyrénées Atlantiques, et soutenue par la Région Nouvelle Aquitaine, la Ville de Saint Jean de Luz et Aquitaine active. Artiste-Compagnon à La Garance – Scène Nationale de Cavaillon
En compagnonnage de création avec le Moulin de Roc – Scène Nationale de Niort